L’optimisme sans frontières !

"Une personne optimiste ne refuse pas de voir le côté négatif des choses, elle refuse de s’attarder dessus".

Alexander Lockart (1841-1900 )

Photo : Gregory Criteau du blog http://gregorycriteau.wordpress.com/

Photo : Gregory Criteau du blog http://gregorycriteau.wordpress.com/

Depuis quelques semaines, je découvre régulièrement dans la presse des articles qui abordent sous différents angles le pessimisme des Français.  J’ai donc décidé de rééquilibrer la balance, en vous parlant aujourd’hui d’un mouvement philosophique et intellectuel qui s’étend à travers le monde depuis quelques années : la ligue des optimistes sans frontières.  Cette association a été créée par un homme tout à fait surprenant, Luc Simonet. Il y a quelques jours, il a laissé un commentaire sur ce blog. J’ai naturellement été intriguée par sa démarche et j’ai voulu en savoir plus.

Luc Simonet : Fondateur de la ligue des optimistes sans frontières

Luc Simonet : Fondateur de la ligue des optimistes sans frontières

Luc Simonet est un avocat fiscaliste belge. En 2005, il fonde la Ligue des optimistes de Belgique. Un mouvement destiné à promouvoir l’optimisme et l’enthousiasme comme philosophie de vie. Aujourd’hui son association s’est développée dans plusieurs pays : en France, aux Pays-Bas, au  Bénin, en Allemagne, entre autres.

La ligue des optimistes regroupe des intellectuels, des écrivains, des chercheurs autour de valeurs positives. En France, La ligue des optimistes compte actuellement près d’un millier de membres parmi lesquels : les écrivains Eric-Emmanuel Schmitt, et Erik Orsenna, le moine bouddhiste Mathieu Ricard, Philippe Bobola, physicien, biologiste et anthropologue ou encore Philippe Gabilliet, docteur en sciences de gestion.

 

Photo : Christophe du blog photobach.wordpress.com

Photo : Christophe du blog photobach.wordpress.com  *

Rencontre avec optimiste réaliste !

- Bonjour Luc Simonet. Qu’est- ce qui vous a poussé à créer l’association La ligue des optimistes ?

- Tout a commencé il y a presque 7 ans. J’étais avocat fiscaliste et puis un jour je me suis rendu compte que lorsque mes clients m’appelaient, je ne les écoutais plus. J’avais perdu l’enthousiasme. J’ai réuni mes collaborateurs et je leur ai dit, je vous laisse les clés de la boutique. Je leur ai annoncé que je prenais un congé sabbatique d’un an. J’ai d’abord occupé mes journées à jouer au golf et puis il y a eu un déclic pendant des vacances en Toscane. Mes enfants n’arrêtaient pas de se plaindre de la pluie. Je leur disais : " Mais non , dîtes plutôt que c’est une belle journée de pluie" ! J’ai eu l’idée de créer des parapluies avec cette inscription ! En rentrant en Belgique, j’ai décidé de faire fabriquer 50 parapluies avec cette phrase, juste pour mon plaisir ! J’ai raconté cette histoire à des amis et on s’est dit que nous devrions créer une association pour promouvoir l’optimisme. Il y a  tout de suite eu un élan et un enthousiasme incroyables ! En 2005, on a commencé avec 175 membres, aujourd’hui l’association en compte 5000 en Belgique et 15000 personnes sont abonnées à notre Newsletter dans le monde ! Finalement, je n’ai jamais autant travaillé que durant ce fameux "congé sabbatique " !

- Quel est le message que vous souhaitez faire passer à travers cette association?

- Je ne défends pas un optimisme béat. Je pense plutôt que nous sommes maîtres de nos pensées et que nous sommes responsables de notre bonheur. L’optimisme n’est pas une aptitude congénitale au bonheur qui nous affranchirait des problèmes douloureux et des grands chagrins de notre vie. Je crois que l’optimisme est un apprentissage par lequel, à partir d’une décision consciente, l’homme se construit dans la connaissance de lui-même, grâce à une forme de discipline intérieure. La confiance est lumineuse. Elle est à l’opposé de nos peurs,  qui souvent sont arrimées à l’ignorance et en particulier la peur de l’autre dans ses différences, de l’autre si différent de moi socialement et culturellement, de l’autre dont la peau n’a pas la même couleur que la mienne, de l’autre qui pratique une autre religion, de l’autre qui parle une autre langue.

Notre association ne cherche pas à convaincre les pessimistes, les sceptiques ou autres cyniques. Elle s’adresse aux personnes qui ont opté pour l’optimisme. En se réunissant, elles augmentent ainsi la force et l’efficacité de leur enthousiasme.

- Mais n’est-ce pas utopique en ces temps de crise ?

- Justement la crise est peut-être l’ opportunité de changer notre façon de regarder le monde. Quand je vois ces financiers qui dominent la planète, je me dis que cela ne peut pas durer ainsi. On va droit dans le mur si on suit le modèle d’expansion occidentale. On épuise les ressources et la vie finira par ne plus être possible sur la Terre. Je crois qu’il est temps de nous demander ce que nous voulons. Nous avons le devoir d’inventer un nouveau modèle. Et pour moi, l’être humain doit revenir au centre de ce nouveau paradigme.

- Et vous ? Comment faites-vous pour rester optimiste ?

-Je pense être optimiste de nature mais je suis toujours sur le fil du rasoir. C’est pour cela que l’optimisme, cela demande une sorte de discipline. Il faut constamment réajuster ses pensées. Mon expérience m’a démontrée que lorsqu’on est optimiste on attire les gens. On rencontre souvent les personnes dont on a besoin pour évoluer. Il y a une véritable énergie qui naît de ces rencontres. Je fonctionne beaucoup comme cela. Un jour par exemple, une dame à l’issue d’une conférence en Belgique, m’a parlé d’un jeune garçon libanais, qui avait perdu ses bras et ses jambes et qui était passionné par internet. Son prénom m’a interpellé, il s’appelait Saad Saad. En anglais cela veut dire triste. En arabe, cela signifie heureux. Et je me suis dit , ce garçon, je vais l’embaucher car j’ai besoin de quelqu’un pour gérer le site web de l’association. Et je ne regrette pas mon choix ! Il est formidable. Mon ami, Eric-Emmanuel Schmitt à qui j’avais raconté cette anecdote, l’a repris dans l’un des ces livres, d’ailleurs.

- Quels sont vos projets en cours ? Et quels sont vos objectifs ?

- Nous avons organisé de nombreux évènements en Belgique. Nous avons par exemple habillé un tram de Bruxelles de rose en pleine crise politique. Les gens ont bien réagi ! Nous avons également financé un projet fou : une voiture a fait le Paris-Dakar sans une goutte de pétrole .

Le Paris-Dakar sans pétrole !

Le Paris-Dakar sans pétrole !

Cela fait parler de notre philosophie d’une manière légère. Nous organisons également des conférences et de nombreux intellectuels nous rejoignent dans cette aventure. J’aimerais vraiment que ce mouvement touche toutes les classes sociales et pas seulement les intellectuels. Nous avons également créé un nouvel état que j’ai appelé "l’Optimistan". L’Optimistan, est un état métaphorique, sans territoire physique, dont les optimistes sont les citoyens. C’est l’état de conscience selon la pensée de Pierre Teilhard de Chardin qui disait qu’à mesure que le monde se complexifiera, il conviendra d’en élever l’état de conscience. J’espère que de nombreuses personnes nous rejoindrons ! Je crois aussi beaucoup au partage de connaissances. Il y a tant de choses à découvrir sur l’être humain, sur ses forces, mais aussi sur les liens qu’il entretient avec l’univers. C’est une aventure passionnante et je suis heureux d’y prendre part !

 

 

 

 

 

 

 

©larevolutioninterieure.com

Liens pour aller plus loin :

Le programme des conférences en Belgique

La ligue des optimistes de France

*Merci à Christophe du blog photobach et à Grégory du blog Macro Polo d’avoir accepté de collaborer avec la Révolution intérieure  ! Grégory a réalisé sa photo spécialement pour cet article ! C’est une joie d’être dans la co-création !

About these ads

25 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. nuage1962
    fév 07, 2013 @ 14:42:27

    moi je pense que j’ai toujours été optimiste c’est comme innée

    Réponse

  2. lemergencedesoi
    fév 07, 2013 @ 17:57:58

    Quel magnifique initiative. Merci beaucoup Sandra de nous avoir fait découvrir cette Ligue dans laquelle je m’inscrirai bien tiens!

    Réponse

  3. moralotop
    fév 07, 2013 @ 18:00:56

    Ton article tombe à pic Sandra, car je viens de rencontrer Luc en décembre.

    C’est un personnage attachant qui mérite d’être découvert.

    Et j’apprécie qu’il ait fait de l’optimisme un concept solide et non un vague principe.

    Merci de l’avoir mis en lumière.

    Réponse

  4. 1cruzdelsur
    fév 07, 2013 @ 21:32:56

    La beauté du désert, c’est que quelque part se cache un puits.
    Antoine de Saint-Exupéry
    Intéressant votre article. ;)

    Réponse

    • Sandra C.
      fév 08, 2013 @ 08:06:28

      Gracias Cruz !
      Et merci de vous exprimer en français !!! J’adore Saint-Exupéry ! belle journée à vous sous le soleil de l’Uruguay !

      Réponse

      • 1cruzdelsur
        fév 08, 2013 @ 15:06:35

        Je suis de l’Argentine et je suis maintenant dans l’été de mon pays. quand Saint-Exupéry j’arrive à l’Argentine est tombée en amour avec notre terre et notre Patagonie. Ici, nous nous souvenons beaucoup plus. De plus, comme l’ex-joueur de rugby J’ai de bons souvenirs de la France.
        Que tengas una buena tarde…
        C.

      • Sandra C.
        fév 08, 2013 @ 15:52:55

        Cruz !
        Perdóname este error geográfico! Argentina es un país hermoso, espero que algún día voy a terminar la Patagonia! Territorio tan misterioso y sagrado! Su francés es muy bueno! Me alegro de que un buen recuerdo de Francia!

  5. louise
    fév 08, 2013 @ 00:05:25

    Merci pour avoir partagé cet article. Il m’a fait beaucoup de bien. Je vais m’abonner.

    Réponse

    • Sandra C.
      fév 08, 2013 @ 08:05:09

      J’en suis très heureuse Louise et merci d’avoir partagé sur ton blog ! J’aime l’idée de cette châine virtuelle qui diffuse de la lumière des 2 côtés de l’Atlantique. Je crois que la ligue prévoit d’ouvrir une association au canada bientôt !

      Réponse

  6. louise
    fév 08, 2013 @ 00:11:05

    A reblogué ceci sur A CHAQUE JOUR SA PROPRE BEAUTÉ and commented:
    Merci à Sandra C. pour m’avoir fait découvrir découvrir Luc Simonet, je me demande si le club est aussi au Québec, je vais faire des recherches.

    Réponse

  7. berger elisabeth
    fév 08, 2013 @ 04:08:23

    Chère Sandra, c’est toujours un bonheur de lire tes interviews, merci de m’avoir fait découvrir l’homme et son idée. Il a pleinement raison quant à la nécessité de cultiver l’optimisme par ces temps de crise.
    Personnellement, je ne suis pas d’une nature optimiste (bah oui, personne n’est parfait :D) mais j’y travaille. Et j’adhère pleinement à cette citation : " Je pense être optimiste de nature mais je suis toujours sur le fil du rasoir. C’est pour cela que l’optimisme, cela demande une sorte de discipline. Il faut constamment réajuster ses pensées".

    Réponse

    • Sandra C.
      fév 08, 2013 @ 08:03:17

      Oui moi aussi j’aime cette phrase, cela nous rappelle que l’optimisme est vraiment un travail sur soi. Combien de fois pouvons-nous basculer du côté obscur de la force cédant aux doutes, à la peur, à la pression sociale. Il est bon de savoir consciemment réajuster nos pensées , oui c’est un travail, mais un travail qui vaut la peine d’être mené !

      Réponse

  8. Yasmine
    fév 08, 2013 @ 07:24:52

    SUPER GRATITUDE POUR CET ARTICLE PLEIN DE LUMIÈRE ET D’ESPÉRANCE :D

    Réponse

  9. Rétrolien: Syrphe, troisième prise « Macro Polo
  10. Paula
    avr 18, 2013 @ 17:47:55

    Quel est ton rapport avec religion? J’aimerais faire qqch de beau pour toi mais je ne sais pas quoi. Tu aimes de la musique,, si la reponse est oui – quel genre.. je pourrais t’envoyer un mp3 :) ?!?

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 596 followers

%d bloggers like this: